4 obstacles au développement de l'engagement dans vos formations en ligne et comment les surmonter

Gamelearn Team

Compte tenu de la mise en œuvre du e-learning dans les plans de formation que de nombreuses entreprises proposent à leur personnel, le défi le plus pressant pour les départements RH et L&D consiste désormais à motiver les professionnels à suivre et à terminer les cours en ligne qu’ils mettent à leur disposition.

Un contenu de qualité approprié aux besoins de formation de chaque employé, adapté à son rythme d’apprentissage, est essentiel, mais pas suffisant. Surtout si les cours ne sont pas obligatoires, il est plus difficile de s’engager dans la formation digitale en entreprise.

Les plates-formes e-learning ont beaucoup évolué au cours des dernières années et sont de plus en plus flexibles lorsqu’il s’agit de promouvoir l’innovation dans la formation en ligne, mais atteignent-elles généralement les taux de satisfaction attendus des formations ? Pour la plupart, non.

En fait, le dernier rapport de Gamelearn, Les contradictions de la formation en entreprise 2022, qui analyse les réponses de plus de 1000 professionnels et employés des RH et du L&D dans un éventail d’industries, met en évidence cette préoccupation parmi les responsables des programmes de formation dans les organisations. En particulier, la deuxième préoccupation la plus citée par les répondants de ce profil est d’accroître l’engagement des apprenants dans les cours en ligne.

Principaux défis pour les départements RH et les consultants en formation, selon le rapport de Gamelearn intitulé Les contradictions de la formation en entreprise 2022.

Examinons quelques-uns des problèmes récurrents qui empêchent d’obtenir l’engagement attendu de la formation en ligne des entreprises, ainsi que les solutions viables qui pourraient les atténuer. 

1. Les apprenants ont peu de temps pour apprendre

Malgré l’importance croissante de l’éducation et de la formation continue dans l’échelle des préférences des professionnels, ces derniers ont souvent l’impression de ne pas disposer du temps qu’ils souhaiteraient consacrer à la formation continue, même si celle-ci leur est proposée par leur employeur.

Solution : Les organisations peuvent faciliter l’accès à des plates-formes e-learning, avec des catalogues ouverts, où les apprenants peuvent trouver des cours de différentes durées et avec différents objectifs, afin d’avoir la possibilité de compléter plus de formation en moins de temps, en fonction de leur disponibilité.

Par exemple, grâce à la plate-forme Campus de Gamelearn, les organisations peuvent offrir ouvertement tous les cours à leur personnel, regroupés en parcours ou séparément, ce qui permet à chaque employé de définir ses priorités et d’être responsable de son apprentissage et du renforcement de ses compétences.

2. Le contenu n’est pas lié à l’activité professionnelle

Souvent, le matériel inclus dans les cours de formation d’entreprise, même numériques, n’a pas grand-chose à voir avec le travail quotidien de leurs utilisateurs. Les raisons de cette situation ? Souvent, le contenu est trop abstrait ou théorique, ou ne correspond pas directement à la pratique réelle des apprenants.

La solution : L’intégration dans les parcours de formations de simulateurs capables de reproduire des situations réelles dans un environnement sûr, le classique jeu de rôle, permet de combler cette lacune. De plus, le feedback immédiat pendant l’apprentissage est encouragé. De cette façon, les apprenants peuvent faire l’expérience des conséquences de leur réponse à différentes situations, avec l’apprentissage que cela implique, mais sans le coût psychologique ou même économique éventuel de le faire dans des circonstances réelles.

3. L’approche n’est pas pratique

Dans la lignée de l’inconvénient précédent, nous pouvons également parler du manque de pratique de certaines formations que les employés reçoivent de leurs employeurs, également en ligne. 

Solution : Une approche pratique du développement des compétences, c’est-à-dire basée sur des études de cas réels, comme suggéré ci-dessus, pourrait être la réponse. En anglais, on entend souvent ce concept : learning by doing. C’est la clé.

4. Les cours ne permettent pas d’interaction et sont ennuyeux.

Enfin, comme l’a montré le rapport Les contradictions de la formation en entreprise 2022, l’une des plaintes les plus courantes concernant les formations en ligne est qu’elles sont ennuyeuses. Il s’agit de l’inconvénient le plus fréquemment cité par les employés interrogés. Il a été suivi par le manque d’interactivité. 

Solution : L’introduction d’une narration captivante (Storytelling) comme fil conducteur de la formation est l’une des ressources infaillibles pour mettre fin à l’ennui qui caractérisait jusqu’à présent le e-learning.  L’autre, de plus en plus utilisée, est la gamification ou l’application de la mécanique du jeu à ce type de produit de formation. 

Si nous combinons les quatre solutions en une seule, il ne fait aucun doute que le jeu vidéo de formation en tant que générateur d’engagement dans le e-learning est incontestable. La réalité augmentée ou la réalité virtuelle, plus immersives, le seraient aussi, mais elles sont encore très coûteuses pour la plupart des entreprises. Le jeu vidéo est devenu à ce jour un élément idéal pour un apprentissage continu naturel, accessible, amusant, personnalisé et pertinent répondant aux besoins de toutes les générations de la vie professionnelle actuelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire