Guide pour la création d'un cabinet de conseil en RH.

Une carrière dans les ressources humaines (RH) peut être enrichissante et offrir un emploi stable. Une option pour les professionnels des RH est de devenir consultant pour conseiller les entreprises sur la gestion et le développement de leurs talents internes. Il existe de nombreuses possibilités d’activités dans le conseil en RH, y compris la branche généraliste, mais aussi celles spécialisées dans le recrutement et la sélection, la motivation et l’engagement des employés, la formation, l’apprentissage et le développement (L&D) ou le droit du travail, entre autres.

De nombreux consultants RH choisissent de créer leur propre entreprise afin de développer une carrière indépendante. Avec l’essor de la technologie des RH, de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage digital, il existe un énorme marché pour les consultants en RH qui aident les employeurs à optimiser les performances de leur main-d’œuvre. Mais regardons de plus près ce qu’est exactement un cabinet de conseil en RH et explorons les étapes à suivre pour en créer un.

Qu’est-ce qu’un cabinet de conseil en RH ?

En termes simples, les consultants en RH sont des professionnels recrutés à l’extérieur d’une organisation pour répondre à un ou plusieurs besoins de gestion du personnel au sein de celle-ci.

Les raisons pour lesquelles les organisations acquièrent ce type de conseil externe sont nombreuses. Certaines petites entreprises ne disposent tout simplement pas d’une équipe RH interne ou de l’expertise nécessaire pour prendre en charge des projets majeurs, tels que la mise en œuvre d’un nouveau programme de formation ou la création d’un nouveau manuel pour les employés. 

D’autre part, les grandes entités peuvent choisir d’engager un consultant pour obtenir un point de vue extérieur sur un projet ou un défi particulier. Dans ce cas, le consultant peut se concentrer sur la résolution de problèmes réels sans se laisser entraîner par la politique organisationnelle interne ou d’autres questions qui peuvent rendre difficile la prise de décisions objectives.

Les cabinets de conseil en RH peuvent opérer dans presque tous les secteurs d’activité, de sorte que les consultants ont généralement de nombreuses possibilités de trouver des clients.

Les étapes de la création de votre propre cabinet de conseil en RH

Un consultant en RH, indépendant ou petite entreprise, a besoin d’une approche agile. Nous avons pu identifier quatre étapes pour lancer une telle entreprise :

1. Déterminez le style d’entreprise que vous préférez

Réfléchissez à ce que vous voulez et à la manière dont vous souhaitez l’atteindre. Cherchez-vous à constituer un patrimoine que vous pourrez vendre un jour ou cherchez-vous à créer un style de vie pour faire carrière ? Cherchez-vous à travailler sur un nouveau produit technologique RH passionnant ? Serez-vous un consultant généraliste ou envisagez-vous de vous concentrer sur un ensemble de compétences ou un secteur particulier ?

Il est important de se poser ces questions dès le début et d’être en mesure d’y répondre lorsque vous démarrez votre entreprise, afin de savoir sur quoi vous concentrer dès le départ. En fonction de vos objectifs et du type de services que vous souhaitez fournir, vous pouvez également avoir besoin d’une formation spécifique pour développer votre propre expertise, par exemple en matière d’innovation dans le domaine du développement des compétences.

2. Élaborer un plan d’affaires

Cela peut sembler évident, mais de nombreuses entreprises indépendantes de conseil en RH échouent en partie parce qu’elles ne disposent pas d’un plan d’affaires bien fondé. Comme le dit le vieux proverbe militaire, « la planification prévient les mauvaises performances », alors prenez le temps de bien réfléchir avant de vous lancer.

Considérez ce qui suit :

  • Votre marché cible.
  • Votre proposition de valeur : quelle est votre spécialité, avez-vous un argument de vente unique ou Unique Selling Point (USP) ?
  • Vos coûts : espace de bureau, fournitures, déplacements, taxes, etc.
  • Vos honoraires : combien allez-vous facturer pour vos services ? Comparez le chiffre avec vos concurrents
  • Vos clients : comment allez-vous attirer de nouveaux clients ? Comment allez-vous fidéliser les clients existants ?

Élaborez un plan décrivant les détails de votre activité de conseil en RH. Le conseil, en général, peut être très lucratif et le même modèle économique appliqué aux RH ne fait pas exception. Cependant, en tant que nouveau consultant indépendant, vous aurez beaucoup de frais de démarrage et de frais récurrents. Un plan clair permettra de s’assurer que chaque élément est pris en compte et développé efficacement.

Gamelearn Academy | Cursos para aprender a crear game-baed learning

3. Commencez à vous constituer un réseau de contacts

Sachant qu’il vous faudra un certain temps pour décrocher vos premiers emplois, commencez dès que possible à constituer votre réseau de contacts afin de générer des références. Dressez une liste de votre famille, de vos amis, de vos collègues actuels et anciens, de vos clients et fournisseurs, et des personnes que vous avez rencontrées en cours de route. Évidemment, n’oubliez pas votre liste de contacts LinkedIn. Reprenez contact avec les parties potentiellement intéressées et faites-leur part de votre projet afin d’être pris en considération.

Les cabinets de conseil qui réussissent ont besoin d’un travail constant pour rester viables et l’une des meilleures façons de maintenir cette ligne est de mettre continuellement l’accent sur le réseautage. Une bonne option consiste à développer des relations avec d’autres consultants ou prestataires de services RH qui ont une expertise dans des domaines particuliers que vous n’avez peut-être pas. Cela peut déboucher sur une relation mutuellement bénéfique. Vous pouvez également créer des opportunités de collaboration, ce qui peut vous permettre d’offrir à vos clients des services que vous ne pourriez pas offrir en temps normal. Par exemple, la formation et le développement.

4. Élaborer un plan de marketing et de vente

Enfin, il serait judicieux de créer un plan marketing. Il existe de nombreux canaux pour acquérir de nouveaux clients, notamment le référencement, le marketing par courriel, les partenariats commerciaux, les interventions, les événements et les conférences, etc.

Déterminez ce que vous souhaitez voir figurer dans votre marque et trouvez des moyens de le fixer dans l’esprit de votre public cible. Vous pouvez développer la marque en créant une présence en ligne sur les médias sociaux et différents sites web, mais aussi par le biais de campagnes publicitaires. Réfléchissez à qui vous voulez atteindre ; pour être vu par les bonnes personnes, vous devez être présent sur les bonnes plateformes.

Pour faire de la publicité pour votre entreprise avec succès, vous avez besoin d’un plan marketing très clair. Si vous avez un profil de client idéal bien défini, veillez à le communiquer efficacement sur tous vos canaux marketing, de vos comptes de réseaux sociaux à votre propre site web.

Le conseil en RH est-il fait pour vous ?

Se mettre à son compte pour créer une entreprise de conseil en RH est une étape importante qui nécessite une planification minutieuse. La formation est souvent une option judicieuse si vous voulez faire le grand saut. Si vous n’avez pas beaucoup d’expérience, il est bon de commencer par les qualifications recommandées pour être consultant dans ce domaine, comme un diplôme ou divers certificats en gestion de projet ou en culture organisationnelle.

Si vous êtes déjà établi en tant que professionnel des RH et que vous souhaitez explorer d’autres types de services de conseil, vous pouvez envisager d’autres options. Vous pouvez investir dans un master ou opter pour une autre formation moins longue. Quelle que soit votre décision, si vous suivez les étapes décrites ci-dessus, vous disposez d’un bon point de départ pour créer votre entreprise de conseil en RH.

Articles similaires

Laissez un commentaire