Gamelearn

Comment mettre en œuvre avec succès un programme de game-based learning pour la formation en entreprise

Depuis le début de la décennie, nous avons connu une accélération numérique qui nous a forcés à repenser la formation d’entreprise. Maintenant, avec la pandémie poussant tout en ligne en quelques mois, la nécessité de renouveler les formats virtuels avec lesquels nous développons le talent de nos équipes est devenue encore plus évidente.

Les principales plaintes des employés concernant la formation en ligne dans son format actuel sont l’ennui et le manque d’interactivité. Les professionnels de R.H. et L&D le savent déjà, plus de la moitié des répondants confirment que des simulations de cas réels amélioreraient l’efficacité de leurs formations.

Le game-based learning a été positionné comme la meilleure solution pour répondre aux besoins de tous. Dans le livre blanc Game-based Learning en pratique, nous savons ce qui fait de l’apprentissage  basé sur le jeu la méthodologie la plus efficace pour la formation en entreprise, et nous discutons avec certains responsables de R.H. et L&D dans les entreprises qui le mettent déjà en œuvre avec succès.

Game-based learning en pratique : les trois clés du succès

Pour tirer le meilleur parti du game-based learning, un programme doit comporter les trois éléments indispensables :

  • Contenu de qualité directement applicable au travail des salariés
  • Éléments de gamification avec une histoire intéressante qui maintient les élèves accrochés 
  • Simulations réelles fournissant des feedback immédiats et personnalisés

Avant tout, un contenu de qualité est essentiel pour tout cours de formation en entreprise. Le contenu est ce que les apprenants apprennent en fin de compte, il doit donc être utile pour eux et pour leur travail. Ces dernières années, on a eu tendance à apprendre des compétences « soft » (transversales et non techniques). Des compétences telles que la pensée critique ou l’intelligence émotionnelle sont de plus en plus importantes pour l’environnement de travail moderne.

 Le game-based learning est particulièrement bien adapté pour enseigner ces compétences car il offre un apprentissage expérientiel. Un cours de game-based learning efficace comprendra un contenu de formation applicable, avec une base théorique solide et des études de cas permettant aux apprenants de pratiquer les compétences pertinentes.

Mais, une fois que nous avons le bon contenu, comment pouvons-nous nous assurer que les employés sont suffisamment motivés et accrochés pour terminer le cours? C’est là que la gamification et le storytelling interviennent. Lors de la création d’un serious game pour un programme de formation, il est essentiel d’avoir une histoire intéressante qui maintient les apprenants accrochés du début à la fin. Vouloir savoir ce qui va se passer, comment l’histoire se termine, c’est ce qui va s’assurer que les employés terminent le cours. 

Et bien sûr, ce ne serait pas game-based learning sans gamification. Après tout, la gamification est ce qui rend le cours amusant. Avec l’histoire, la mécanique du jeu est ce qui motive les apprenants à terminer le cours. La gamification et le storytelling augmentent les taux de finalisation et de rétention des connaissances,, assurant ainsi le succès du programme de formation.

Les derniers composants d’un programme efficace de game-based learning sont des simulations réelles avec des feedback personnalisés. Les simulations permettent aux employés de mettre en pratique ce qu’ils apprennent au cours et de l’appliquer à des situations réelles. Cela permet aux apprenants de subir les conséquences réelles de leurs actions dans un environnement sûr, ce qui signifie qu’ils peuvent tester différentes décisions et voir des résultats différents, ce qui conduit à une meilleure compréhension pratique des connaissances et à une plus grande sécurité dans leurs compétences.

Pouvoir voir les conséquences directes de leurs décisions, nous donnons un feedback direct et personnalisé qu’ils peuvent utiliser pour corriger leur cours. Cela garantit que les mauvaises habitudes ne sont pas intériorisées et que les employés comprennent ce qu’ils apprennent, et non pas simplement qu’ils mémorisent.

Lorsque tous ces éléments travaillent ensemble, nous obtenons le genre de formation d’entreprise qui répond aux objectifs de chacun et donne des résultats tangibles. Pour reprendre les termes de Natasa Basic, FastForward et Management Trainee Program Manager dans Coca-Cola HBC, qui met déjà en œuvre un programme de game-based learning réussi :
« C’est la combinaison de tous les éléments du game-based learning qui rend les serious games de Gamelearn percutants, tant dans l’expérience que dans le développement de l’apprenant. En commençant par un contenu de qualité pour chaque compétence qu’on cherche à développer, mêlé avec une histoire interactive et des éléments de gamification, qui rendent l’apprentissage plus attrayant et amusant, ainsi que du feedback personnalisé et des documents que l’apprenant peut télécharger pour les consulter plus tard, comme source d’inspiration ou comme rappel de ce qu’il a appris en s’exerçant dans les différentes simulations pour l’appliquer a posteriori dans son travail.

Articles similaires

Laissez un commentaire

1 commentaire

  1. Luneau

    Luneau

    Intéressant comme sujet.
    Pourrait-on devenir un excellent manager RH en ayant fait peu d’études mais en se formant avec game based Learning ?

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.