Tout ce que vous devez savoir sur les business games

Tout ce que vous devez savoir sur les business games

Les business games (jeux d’entreprise) sont à la mode. Que ce soit dans de prestigieuses universités ou dans de grandes multinationales, les jeux vidéo sont de plus en plus considérés comme l’outil idéal pour apprendre à lancer une entreprise ou à gérer une chaîne d’approvisionnement de produits. Mais, que sont réellement les business games ? Quels sont leurs avantages et quels en sont les principaux exemples ?

Les business games

Les jeux d’entreprise ou business games sont utilisés pour enseigner des compétences et des concepts liés à l’économie ou au monde de l’entreprise. Ils peuvent inclure différents contenus : gestion d’entreprise, finances, ressources humaines, négociation ou achat d’actions en bourse.

La majorité de ces jeux utilisent des simulateurs pour imiter la vie réelle et favoriser l’apprentissage par l’expérience. À tel point qu’en anglais, ils sont également connus sous le nom de business simulation games.

Au début, les jeux d’entreprise se sont inspirés d’expériences réalisées dans les années 1950 par l’armée des États-Unis pour former ses soldats. Dans les années 1960, plusieurs universités ont introduit les business games dans leurs départements d’économie et d’affaires, où l’on utilisait des jeux de société et des activités basées sur l’expérience pour former les élèves. Actuellement, les jeux vidéo les ont remplacés et ont continué à évoluer pour s’imposer solidement au sein d’institutions comme l’université de Harvard ou d’entreprises comme Coca-Cola.

Quels sont les avantages des business games ?

La popularité croissante des business games s’explique facilement : ils fonctionnent. Il a été scientifiquement prouvé que l’utilisation de jeux et de simulateurs améliore le processus d’apprentissage. Et ce, pour au moins trois raisons :

1 – Apprendre en pratiquant (learning by doing). La clé du succès des business games réside dans leur capacité à représenter des problèmes de la vie réelle et permettre, grâce à des simulateurs, de mettre en pratique des connaissances et des compétences. Dans un environnement sûr (et donc, sans risques économiques), les étudiants se retrouvent confrontés à des problèmes que connaît tout dirigeant d’entreprise et sont obligés de tout mettre en œuvre pour les résoudre dès le début.

2 – Apprentissage interactif. Un autre atout des business games est leur capacité à captiver et à impliquer les apprenants. De nombreuses études démontrent que le cerveau retient mieux les connaissances acquises à travers l’interaction ou la participation active. Par rapport à un cours présentiel ou à une leçon par vidéo, les business games stimulent la participation directe (voire émotionnelle) des étudiants.

3 – Réduction des coûts. Le développement d’un bon business game demande beaucoup de temps, de connaissances et d’argent, mais une fois achevé, les économies d’échelle constituent un avantage concurrentiel considérable. Contrairement aux cours présentiels, ces jeux d’entreprise peuvent être implantés partout dans le monde de façon rapide et sûre. Actuellement, il suffit de disposer d’un smartphone et d’une connexion Internet pour réaliser certains des meilleurs business games.

Exemples de business games

Après des débuts où ils ont été considérés comme une excentricité, il existe aujourd’hui un grand choix de business games sur le marché. Citons les 4 principaux :

  • Capitalism. Créé en 1995, ce jeu vidéo est vite devenu un classique des jeux d’entreprise. Utilisé par les universités de Harvard et Stanford, il permet de découvrir et d’affronter les défis que rencontre toute entreprise et tout secteur (marketing, distribution, fabrication ou importation). Sa dernière version, Capitalism Lab, date de 2012.
  • Beer distribution game. Conçu à la fin des années 1960 par l’école de commerce du Massachusetts Institute of Technology (MIT), ce jeu a été réinterprété et modifié à de nombreuses reprises. Son objectif est de montrer tous les secrets d’une chaîne d’approvisionnement et de distribution (avec ses surcoûts, retards et multiples fournisseurs).
  • SimCity. Ce célèbre jeu vidéo est centré sur le processus de construction et de gestion d’une ville. Le joueur doit construire les services de transport, d’approvisionnement en eau, d’électricité, de santé ou d’éducation, en s’adaptant au budget (il peut augmenter ou réduire les impôts, modifier les postes budgétaires…) pour satisfaire les besoins des citoyens. Un jeu similaire très apprécié par la critique est Cities : Skylines.
  • Merchants. Ce business game se déroule dans la Venise du Moyen Age. Le joueur participe à plusieurs négociations « réelles » en rapport avec l’envoi de marchandises, le commerce de la soie ou la souveraineté sur plusieurs îles de la Méditerranée. Montrant tous les secrets et techniques de la négociation, le jeu a connu un grand succès auprès des entreprises du monde entier.

Ebooks et livres blancs gratuits

Ebooks et livres blancs gratuits

30 stratégies infailibles pour améliorer « l´engagement » de votre formation

Ebooks et livres blancs gratuits

Le guide définitif pour concevoir un e-learning efficace

Ebooks et livres blancs gratuits

16 techniques infailibles pour former et didiger les millennials

Ebooks et livres blancs gratuits

Comment réussir l´implantation d´un programme de formation
Gamelearn est le leader mondial dans le développement de jeux vidéo pour la formation en entreprise. Avec plus de 10 ans d'expérience, Gamelearn est devenu la référence du game-based learning, la grande tendance dans le secteur de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *