Quelles sont les 10 compétences clés de 2020 et comment se former ?

Quelles sont les 10 compétences clés de 2020 et comment se former ?

Le Forum de Davos, connu également comme le Forum économique mondial se réunit chaque année en Suisse pour débattre et analyser les questions fondamentales qui concernent la planète. Lors de cette réunion, on compte sur la participation des dirigeants les plus importants impliqués sur la scène internationale.

Cette année, à Davos, des aspects ont été abordés qui intéresse Gamelearn tout particulièrement et qui traitent des compétences clés que les entreprises exigeront en 2020. Nos serious games font partie du « top 10 » préparé par les experts :

 

 

MERCHANTS TRISKELION PACIFIC
1. Résolution des problèmes complexesXXX
2. Pensée critiqueXXX
3. CréativitéXX
4. Gestion des personnesXX
5. Coordination avec les autresXX
6. Intelligence émotionnelleXX
7. Analyse et prise de décisionXX
8. Orientation vers le serviceXX
9. NégociationXX
10. Flexibilité cognitiveXXX

 

 

Hommes d’affaires, politiciens, journalistes, chefs religieux, entrepreneurs, représentants d’organisations non-gouvernementales, intellectuels, ambassadeurs, etc. De nombreuses personnalités participent à cette réunion annuelle et cette année elles se sont mises d’accord sur un point : nous devons dépasser les machines dans ce qu’elles ne pourront jamais nous dépasser en tant qu’êtres humains : les soft skills.

La liste du prestigieux Forum décrit les compétences qui seront exigées dans les postes de travail en 2020. Cela semble très loin, mais c’est seulement dans quatre ans. Ces compétences sont précisément celles que garantit Gamelearn avec ses serious games Merchants, Triskelion et Pacific. Trois jeux de formation d’entreprise pour le développement de trois compétences (négociation, productivité et leadership) qui composent une carte de compétences beaucoup plus large que celles qui s’affichent sur la couverture. En voici les raisons :

1. Prise de décisions et résolution des problèmes complexes

Les compétences liées à l’efficacité prédominent dans le classement de Davos. Comme, par exemple, « l’analyse et la prise de décision » ou la « résolution des problèmes complexes ». Ces deux compétences sont très appréciées dans notre travail quotidien, parce que l’un des besoins fondamentaux des entreprises d’aujourd’hui et de demain est l’amélioration des processus de prise de décision.

Si elles y parviennent, les organisations visent à réduire le stress, augmenter la productivité et, accessoirement, à réduire la charge de travail des employés afin qu’ils puissent se concentrer sur des tâches vraiment importantes pour atteindre les objectifs souhaités.

Cette approche de l’efficacité est le moteur du système Triskelion, le serious game de productivité personnelle et de gestion du temps. Ce programme vise à améliorer la capacité de prendre des décisions et de gérer les tâches quotidiennes de manière efficace, en apprenant à établir des priorités et retrouver l’équilibre et le contrôle de nos vies.

2. Gestion de personnes, coordination avec les autres et orientation vers le service

Les dix compétences « top » sont liées de manière logique. Il s’agit de compétences qui se complètent mutuellement. Considérons un instant ce qui suit : gestion des personnes, coordination avec les autres et orientation vers le service.

Trois compétences qui se traduisent également dans des habitudes d’efficacité parce qu’elles contribuent à améliorer les processus de prise de décision et l’interaction avec tous les membres d’une équipe au sein d’une structure organisationnelle.

La gestion des personnes et le « team management », que vous pouvez développer en jouant à Pacific, encouragent des habitudes pour comprendre, analyser et, en fin de compte, pour prendre de meilleures décisions. La base de la réussite du développement de ces compétences est d’établir des objectifs significatifs et de savoir comment expliquer aux individus ce que l’on attend d’eux. Et leur donner les outils nécessaires pour l’accomplir.

3. Intelligence émotionnelle, créativité et négociation

Avec Merchants et Pacific, par exemple, les utilisateurs apprennent à réfléchir. Avant de résoudre un problème, il faut tout d’abord identifier ce qu’il se passe et pourquoi cela s’est produit. L’intelligence émotionnelle est une compétence qui nous aide à gérer l’interaction avec les membres de notre équipe, à se mettre à la place de ses membres pour tenter de résoudre les conflits.

Favoriser la créativité lors d’une négociation permet d’identifier et de générer des alternatives, proposer des solutions, visualiser la réalisation qui peut être atteinte, etc.. Ce sont toutes des compétences qui ne peuvent être acquises que par la pratique dans un environnement réel, avec des risques, ou dans une simulation, sans risque.

4. Flexibilité cognitive et pensée critique

La capacité convoitée d’adaptation au changement est l’une des compétences abordées dans la liste de Davos au travers de la flexibilité cognitive. Cette compétence, ainsi que le développement de la pensée critique, est essentielle à la survie de toute entreprise dans l’avenir, parce qu’elle cherche l’acclimatation à une réalité changeante. Il s’agit de savoir comment prendre les décisions les plus efficaces en fonction des circonstances.

Article intéressant : Il faut développer les “soft skills” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

kone vayango dit :

Quelles sont les 10 compétences clés de 2020 et comment se former ?
Je suis tres interesse pas le forom

Ebooks et livres blancs gratuits