Accueil Blog Game-based Learning, ludification et Serious Games Le game-based learning ‎fonctionne mieux au sein d’une entreprise lorsqu’il est pleinement intégré à sa culture

Le game-based learning ‎fonctionne mieux au sein d’une entreprise lorsqu’il est pleinement intégré à sa culture

Le game-based learning ‎fonctionne mieux au sein d’une entreprise lorsqu’il est pleinement intégré à sa culture

Lors du dernier événement annuel de Gamelearn organisé à Mexico, les participants ont pu bénéficier de l’expérience des responsables des ressources humaines et de formation d’entreprises mexicaines leaders, comme GNP Seguros, MANE, Sukarne ou l’Universidad del Valle de México (UVM), quant à l’utilisation des jeux vidéo dans la formation en entreprise.

Toutes ont fait part de l’importance d’intégrer le game-based learning à la culture d’entreprise. En d’autres termes, lorsqu’on adapte la stratégie de développement des employés aux objectifs poursuivis grâce à cette méthodologie formative, son adoption est plus naturelle et plus fluide.

La responsable de formation de la UVM a insisté, au cours de l’événement, sur la façon dont le serious game qu’ils ont sélectionné est devenu partie intégrante de leur culture d’entreprise. De nombreux employés reconnaissent déjà les effets sonores associés aux récompenses et aux pénalités dans le jeu vidéo et les utilisent dans d’autres contextes. Une communauté s’est créée autour du jeu.

Pour Juan Hernán, responsable de la formation chez GNP, la clé consiste à aligner la stratégie d’adoption du jeu à celle des ressources humaines. L’entrée de ce type de formation dans l’entreprise s’avère ainsi plus souple et plus organique. Les employés réalisent, en outre, qu’apprendre peut être amusant, et des synergies qui impliquent toute l’entreprise sont ainsi créées.

La clé du succès : l’engagement

La méthodologie du game-based learning et les éléments de ludification génèrent immédiatement un fort intérêt chez le destinataire de la formation. Il est vite passionné par le produit, et finit par demander activement des contenus supplémentaires de même format. C’est l’expérience qu’a fait Eduardo Curiel, gérant de l’université de Sukarne, entreprise leader dans la production de viande à l’échelle internationale. Il a pu vérifier que, grâce au game-based learning, ils pouvaient proposer des programmes de formation d’environ huit heures et réussir à ce qu’ils soient, pour la plupart, menés à terme.

« Nous nous sommes assurés que la narration, le contenu didactique et l’applicabilité des jeux vidéo étaient en accord avec notre culture d’entreprise. Après ça, la décision a été facile à prendre », explique Eduardo quant au processus de sélection de leur catalogue de formations.

Sans motivation, pas d’engagement

La base de l’engagement réside sans aucun doute dans la motivation, dans ce qui dirige l’action. En ce sens, il n’y a rien de mieux qu’une compétitivité saine pour mener le jeu. Le système de classement favorise grandement l’implication des employés et d’autre part, offre au département des ressources humaines une plus grande visibilité et une meilleure compréhension des membres de l’entreprise, quel que soit le stade auquel ils se trouvent.

Pour Marisol Gallardo, directrice de la formation et du développement commercial de l’UVM, il est crucial que l’équipe de formation fasse elle-même l’expérience du game-based learning, pour être les premiers acteurs et moteurs. Ils sont ainsi aussi impliqués que les employés eux-mêmes et leurs communications se basent sur leur propre expérience, ce qui confère forcément une plus grande crédibilité à leur message.

À la recherche du développement

Pour MANE, l’application du game-based learning à la stratégie de formation de l’entreprise a représenté un véritable tournant culturel. Et c’était en réalité leur souhait : un changement dans la culture organisationnelle, vers un modèle d’autogestion des employés. Tous les employés se sont retrouvés impliqués et ils sont passés d’une certaine résistance initiale à la demande d’un plus grand nombre d’initiatives de formation. Pour le département des ressources humaines, on construit, grâce à cela, une nouvelle image de fournisseurs de divertissement et de promoteurs du développement professionnel face aux employés.

Juan Hernán, de GNP, partage également ce point de vue. À partir du game-based learning, outre les valeurs de l’entreprise, on encourage le développement des employés. Lorsque les collaborateurs constatent que la formation les aide professionnellement, et même dans leur vie personnelle et, qu’en outre, l’équipe de direction est convaincue de sa valeur positive au sein de l’entreprise, les résultats sont impressionnants.

Ebooks et livres blancs gratuits

Ebooks et livres blancs gratuits

30 stratégies infailibles pour améliorer « l´engagement » de votre formation

Ebooks et livres blancs gratuits

Le guide définitif pour concevoir un e-learning efficace

Ebooks et livres blancs gratuits

16 techniques infailibles pour former et didiger les millennials

Ebooks et livres blancs gratuits

Comment réussir l´implantation d´un programme de formation
Gamelearn est le leader mondial dans le développement de jeux vidéo pour la formation en entreprise. Avec plus de 10 ans d'expérience, Gamelearn est devenu la référence du game-based learning, la grande tendance dans le secteur de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *