La valeur ajoutée du game-based learning chez Lactalis, Klésia et AGC Glass Europe

La valeur ajoutée du game-based learning chez Lactalis, Klésia et AGC Glass Europe

Le besoin constant de formation des employés motive la création de méthodes d’apprentissage qui sont loin d’être traditionnelles. La formation des employés est l’une des tâches les plus courantes dans le domaine des ressources humaines. Ces dernières années, des initiatives ont vu le jour pour promouvoir un autre type d’apprentissage auprès des employés grâce à l’utilisation de jeux vidéo.

L’une des raisons d’utiliser ce système est l’insertion sur le marché du travail des jeunes immergés dans une culture numérique. Bien qu’ils soient considérés comme une méthode de loisir et d’amusement, les jeux vidéo peuvent également être utiles pour vivre des expériences et les extrapoler aux actions de travail quotidiennes.

Eric Ritter, chargé de mission développement managériale pour Klésia, explique que le choix du game-base Learning était une idée innovante notamment pour les primo-managers qui effectuait une formation en présentiel : « Dans notre recherche d’innovation le serious game était différent et que cela pouvait nous permettre de répondre à des besoins comme des primo-managers, des gens qui n’ont jamais manager et qui deviennent manager. » 

La formation ne se limite pas à l’acquisition de compétences techniques, mais l’un des objectifs du service des ressources humaines est d’impliquer l’ensemble du personnel dans la culture et la mission de l’entreprise. Les jeux vidéo sont un moyen efficace et amusant de communiquer le message.

« J’ai fait de la prise en main avec eux (les personnes en formation) pour leur faire une mini démo, ce que fait Gamelearn est bien et peut-être complémentaire avec ce que l’on fait en interne. C’est un très bon accélérateur pour que ces réfractaire s’aperçoivent que c’est une bonne modalité et qu’on peut s’amuser et apprendre. » Eric Ritter, chargé de mission développement managériale pour Klésia.

De plus, la formation par les jeux vidéo peut être bénéfiques comme pour l’assertivité ou la compétence gagnante. S’adonner à une activité agréable renforce les liens d’engagement et contribue à augmenter les performances et la productivité. De même concernant le travail à distance comme l’explique Stéphanie Jadoul, Learning & Development Specialist chez AGC Glass Europe : « On peut suivre une formation maintenant sans devoir se déplacer sur un autre site. Un site de Belgique à autre ou sur 50 kilomètres, ces formations peuvent être faites à la maison. Ça va très clairement rester un mix au niveau du catalogue de formation. »

A travers ces jeux, le processus d’apprentissage basé sur le jeu combine théorie et pratique, dans un environnement virtuel sécurisé, ludique et contrôlé, qui simule le fonctionnement des entreprises sous l’administration des personnes formées. De cette façon, les connaissances théoriques discutées pendant le processus de formation peuvent être facilement appliquées à la réalité de la gestion d’entreprise, ajoutant de la valeur au parcours d’apprentissage de chaque personnes. 

Il est possible d’exercer des aptitudes et des compétences pour la prise de décision. Une compétence clé requise pour la plupart des postes aujourd’hui, le travail d’équipe est également encouragé dans l’apprentissage basé sur le jeu.

En effet, les décisions de tous les participants à la gestion de l’entreprise virtuelle sont considérées et traitées, générant des résultats à analyser sur la base de théories fondamentales.

Les formations diverses et variées mettent en avant les qualités de l’employé ce qui permet de révéler les besoins de l’entreprise. Michele Cavallo, Group Training Manager chez Lactalis, commente ce point central auquel sont confrontés les RH : « Il est fondamental de proposer la bonne formation à la bonne personne. Être capable de détecter les vrais besoins et surtout d’y répondre. »

Dans ce contexte lié à la crise sanitaire, il est facile de constater que la méthode de formation traditionnelle, basée sur de longues théories, ne répond pas aux besoins des nouveaux employés. De plus de la difficulté à se concentrer, pour beaucoup d’entre eux, favorise le ressenti d’éprouver aucune utilité ou corrélation entre les contenus abordés et leur réalité, ce qui complique davantage l’apprentissage. L’utilisation de jeux vidéo répond donc à cette exigence de connexion avec l’univers de la nouvelle génération, habituée à jouer.

La situation actuelle du COVID-19 aura également était un accélérateur du processus de formation à distance. Pour AGC Glass Europe, il était primordial de trouver une solution à ce besoin de former les employés malgré le contexte de crise sanitaire : « Ce qui a été un accélérateur c’est la crise du COVID et le besoin de formation à distance et de trouve une alternative au presentiel. À cet automne, j’ai reçu la demande de mes DRH de proposer un nouveau parcours de formation qui serait accès sur la thématique du télétravail sur la gestion des équipes à distance, sur la gestion des meetings à distance et une formation pour que les collaborateurs puissent se sentir à l’aise en télétravail. »

 

Gamelearn est le leader mondial dans le développement de jeux vidéo pour la formation en entreprise. Avec plus de 15 ans d'expérience, Gamelearn est devenu la référence du game-based learning, la grande tendance dans le secteur de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Statistiques (anonymes)