La fuite des talents, un problème résolu ?

La fuite des talents, un problème résolu ?
Gamelearn Team

La fuite des talents, c’est quoi ?

La fuite des talents concerne l’effet de la gestion des ressources humaines et son impact au sein de l’entreprise dans le cas des employés qui souhaitent partir pour des raisons personnelles ou professionnelles. La pandémie du COVID-19 a obligé de nombreuses entreprises à réduire leur masse salariale notamment dans le secteur industriel. Les entreprises ont un rôle important à jouer dans la préservation de leurs talents au risque de surcharger leurs capacités. Par exemple, l’hôtellerie et la restauration se voient alertées par la crise sanitaire et ses conséquences. Les filières vont manquer d’environ 110 000 personnes selon Didier Chenet, président du Groupement national des indépendants de la restauration et de l’hôtellerie (GNI). La raison est que les salariés de ces établissements se sont réorientés vers d’autres secteurs professionnels. Après quelques mois, les compétences acquises ont disparu et laissent les restaurateurs et les hôteliers devant un défi de taille. Les employeurs devront prendre le temps de réapprendre un métier à leur équipe et aux arrivants.

C’est un véritable manque à combler, principalement dans le domaine de l’industrie, où les caractéristiques recherchées sont propres. Il faut en moyenne plusieurs centaines d’heures de formation pour que les nouveaux salariés puissent acquérir les qualifications requises. Afin d’éviter la fuite de ses employés, les entreprises doivent investir en interne et les orienter vers de nouvelles professions. Une décision plus conforme aux attentes et économique.

Comment freiner la fuite des talents ?

L’apparition du COVID-19 a provoqué une baisse des recrutements. Les services des ressources humaines des entreprises doivent trouver une solution pour pallier au manque de nouvelles compétences et faire des économies. La crise sanitaire fait prendre conscience aux employeurs que la mise en place de solutions de mobilité interne est utile et nécessaire pour augmenter leur attractivité.

La solution à ce problème serait donc une remise en cause du système de gestion des ressources humaines de l’entreprise afin de mieux répondre aux attentes de son personnel qualifié. Cette exode appelle à des mesures pour ralentir ce phénomène et il faut donc s’interroger sur les raisons qui ont motivé les travailleurs à partir pour en connaître son origine. L’entreprise, qu’elle soit une PME ou une multinationale, confrontée à cette situation, se voit dans l’obligation de rechercher de nouveaux talents. Le départ d’un employé représente également une perte pour l’entreprise qui a fourni des efforts pour assurer une bonne formation à l’employé, afin que son profil corresponde aux besoins. 

En effet, un sondage de l’IFOP (Institut Français d’Opinion Publique) lors du premier confinement, explique que plus d’un tiers des Français souhaitaient déjà changer de mode de vie et repartir vers une autre voie professionnelle. La crise sanitaire a aussi freiné les envies de départ de certains employés suite à la baisse du volume d’offres d’emplois qui avoisine une moyenne de 27% en un an en France, selon une étude réalisée par Indeed. Cela témoigne que la fuite des talents dans le contexte actuel de pandémie est davantage subie que voulue et que la majorité des français souhaitent garder leur poste de travail.

Les employeurs doivent faire marcher leur imagination et proposer des missions et des opportunités qui ont du sens pour les employés afin de répondre à leurs envies de départ. Plusieurs types de mobilité interne peuvent être présentés pour améliorer la situation de chacun. Ainsi que des « mobilités horizontales » impliquant des changements de poste sur le long terme et des « mobilités transverses » à court terme où les salariés peuvent prendre part à des missions ou des projets.

Le COVID-19 a également permis aux entreprises de s’adapter davantage et d’être réactif quant aux demandes liées aux modes d’organisation de travail et aux missions. Il est donc important de capitaliser sur les conséquences de cette crise pour proposer des opportunités en interne et anticiper une potentielle fuite des talents au moment de la reprise.

Catalogue de Gamelearn

La formation comme solution

Plusieurs facteurs entraînent la fuite des talents : une volonté d’acquérir une expérience à l’internationale, un manque d’opportunités professionnelles, un problème de rémunération, entre autres. Néanmoins, ceci s’explique le plus souvent par les conditions et l’environnement de travail peu attractifs. Les entreprises renforcent donc la cohésion d’équipe par le biais d’une bonne communication en interne. Les employeurs prônent les séminaires, les afterworks et les sessions de team-building. On y retrouve également des réunions collaboratives quotidiennes et d’autres outils collaboratifs. Ces solutions de gestion des ressources humaines peuvent favoriser l’entraide et la collaboration en présentiel comme en distanciel. 

Afin d’attirer et retenir les talents, il est également important d’investir dans un processus de formation adéquat. Il faut mettre en avant les capacités de l’employé, lui proposer un large catalogue afin qu’il puisse se sentir à l’aise avec la formation, un suivi optimisé et personnalisé dans un but de fidélisation. 

La formation peut être déclinée sous diverses formes, telle que sur le lieu de travail ou en ligne. La formation au sein même de l’organisation est fortement encouragée et souvent donnée à la suite de l’initiative d’une entreprise ou de requêtes des employés. Ils doivent apprendre et ensuite être en mesure d’appliquer leurs nouvelles connaissances dans leurs activités professionnelles quotidiennes. C’est la solution la plus efficace pour conserver les talents, améliorer leur productivité et leur redonner la motivation nécessaire pour poursuivre l’aventure avec l’entreprise.

 

Gamelearn est le leader mondial dans le développement de jeux vidéo pour la formation en entreprise. Avec plus de 15 ans d'expérience, Gamelearn est devenu la référence du game-based learning, la grande tendance dans le secteur de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Statistiques (anonymes)