L'importance de poser les bonnes questions pour accompagner efficacement la personne coachée

Gamelearn Team

Dans le coaching, il existe différentes techniques pour améliorer les performances de la personne coachée au fur et à mesure des sessions et faire en sorte qu’elle atteigne ainsi son potentiel maximum. L’un des outils qui favorise la réflexion et la prise de décisions sont les questions.

Il ne s’agit pas de n’importe quelles questions, nous parlons de questions puissantes, celles qui sont capables d’aider la personne coachée à trouver le meilleur moyen, entre différentes alternatives, de mener à bien son plan d’action.

Le pouvoir des questions

La plupart d’entre nous sont quotidiennement exposés à des questions et des réponses, que ce soit dans notre esprit, dans la rue ou lors d’événements et de rassemblements sociaux ; cependant, dans les séances de coaching, les questions sont d’autant plus importantes puisqu’elles se révèlent être un outil très utile pour guider la personne coachée dans la recherche de solutions et d’hypothèses adaptées à ses besoins.

Poser des questions à la personne que vous coachez vous permet de :

  • connaître son opinion sur un sujet en particulier ;
  • identifier les points faibles et les éventuelles difficultés qu’elle peut rencontrer ;
  • déterminer les solutions aux problèmes susceptibles d’apparaître ;
  • établir un climat de confiance pendant la session.

Les questions aident la personne coachée à :

  • analyser la situation ;
  • sortir de sa zone de confort ;
  • établir des scénarios possibles ;
  • connaître ses capacités et les options qui s’offrent à elle.

Quel genre de questions est-il judicieux de poser et lesquelles éviter

Lors des séances de coaching, les questions peuvent devenir votre meilleur allié, mais vous devez sélectionner celles que vous allez poser. Utilisez des questions ouvertes pour éviter les réponses « oui » et « non » et encourager ainsi la personne coachée à développer une réflexion active.

Voici quelques-unes des questions qui se sont révélées très efficaces :

  • Celles qui encouragent la réflexion sur la manière d’aborder une situation, telles que : « quelles sont les étapes que vous devez suivre ? »
  • Celles qui commencent par des mots pour quantifier les faits, par exemple : « combien de temps aurez-vous besoin ? »
  • Ou encore : « quoi d’autre ? » car cette question permet de creuser plus profondément dans l’analyse.

Évitez de répondre à la place de la personne coachée, même si vous pensez qu’elle prend beaucoup de temps à se décider, votre mission en tant que coach est de la guider, par le biais de questions ouvertes, jusqu’à ce qu’elle puisse générer ses propres réponses et tirer des conclusions.

Il convient d’éviter les questions :

  • « Pourquoi ? » car cela place la personne coachée dans une position défensive puisqu’elle se voit obligée à justifier sa réaction ou sa situation sans apporter de solutions futures ;
  • qui impliquent un jugement de valeur, telles que « quelles sont les failles de cette proposition ? » ;
  • que vous enchaîneriez : chaque chose en son temps, ce n’est qu’une fois après avoir obtenu une réponse de la personne coachée que vous pourrez en poser une autre.

Comment inclure les questions ouvertes dans votre session de coaching 

Les séances de coaching varient en fonction des personnes impliquées, de la méthodologie utilisée et de l’objectif que vous souhaitez atteindre ; cependant, les questions ouvertes peuvent être facilement incluses si vous détenez les connaissances adéquates.

Maintenant que vous connaissez quelles sont les questions recommandées et celles que vous devez éviter à tout prix, le temps est venu de pratiquer et ensuite d’appliquer cela à vos séances. Pour ce faire, il est conseillé de recourir à des méthodologies telles que la formation grâce aux simulateurs qui vous permettent de perfectionner vos compétences en expérimentant différents scénarios.

Il existe une solution afin de mettre vos connaissances en pratique et d’éviter les erreurs lorsque vous inclurez les questions dans vos séances : Echo, le serious game de Gamelearn sur le coaching qui propose plusieurs sessions dans lesquelles vous devez aider la personne coachée à définir ses objectifs, analyser sa situation, explorer les options possibles et concevoir un plan d’action lui permettant de surmonter les obstacles et les barrières qu’elle trouvera sur son chemin.

Une fois que vous vous êtes suffisamment entraîné, gardez à l’esprit qu’il est important de ne pas commencer la séance directement par des questions, pour laisser à la personne coachée un peu de temps pour qu’elle s’adapte. Après l’introduction ou juste avant de finaliser la séance sont les moments les plus propices pour mettre en œuvre ce que vous avez appris. Prenez des notes si nécessaire et assurez-vous que la personne que vous coachez ait tout le soutien dont elle a besoin, sans interférer pour autant dans ses propres décisions et conclusions.

Si vous souhaitez proposer à votre équipe une formation basée sur le catalogue de serious games de Gamelearn, dans lequel se trouve Echo, n’hésitez pas à nous contacter !

Laissez un commentaire

This site is registered on wpml.org as a development site.