Les employés attribuent un NPS de -29 à la formation en ligne de leur entreprise

Les employés attribuent un NPS de -29 à la formation en ligne de leur entreprise, malgré l’augmentation des investissements dans l’apprentissage en ligne.  

Au cours des deux dernières années, l’accélération de la digitalisation dans les organisations a été évidente et cela s’est également reflété dans leurs départements de formation et de développement, qui se sont accrochés aux plateformes de e-learning comme à des bouées de sauvetage.

Dans le rapport Les contradictions de la formation en entreprise que Gamelearn a lancé début 2021, 60% des professionnels des RH interrogés ont déclaré que leur entreprise avait augmenté son budget de formation en ligne cette année-là. En 2022, comme le montre la deuxième édition de ce rapport, le pourcentage d’entreprises investissant dans la formation digitale non seulement n’a pas diminué, mais a augmenté.

Investissement prévu dans la formation digitale dans les entreprises en 2021 et 2022 par rapport à l’année précédente. 

Le désaccord entre l’offre de formation des entreprises et les attentes de ses destinataires se poursuit

Toutefois, l’augmentation de l’investissement ne semble pas favoriser autant la satisfaction des employés à l’égard des cours en ligne. Sur une échelle de 1 à 10, ils attribuent une note moyenne de 6 à la formation digitale qu’ils reçoivent de leur entreprise, ce qui équivaut à un NPS de -29 si l’on applique la formule qui détermine cet indicateur. Ce n’est pas un chiffre favorable, bien qu’il soit conforme aux évaluations traditionnellement données à l’e-learning, souvent associé à des formats et des conceptions monotones et non interactives.

Qu’attendent les employés de l’e-learning ?

Dans Les contradictions de la formation en entreprise 2021, les employés d’entreprises de différents secteurs d’activité ont été interrogés sur ce qu’ils considéraient comme les principaux inconvénients de la formation en ligne qu’ils recevaient dans leur organisation. Les deux réponses les plus courantes étaient que c’était ennuyeux et pas très interactif. 

Un an plus tard, la même critique demeure. Dans Les contradictions de la formation en entreprise 2022, les employés déclarent massivement qu’ils aimeraient trouver des simulations de situations réelles et de la gamification dans les cours en ligne proposés par leur entreprise. Ce qui est curieux, c’est que, pour la deuxième année consécutive, les professionnels des départements des ressources humaines et consultants en RH du même secteur estiment également qu’ils devraient inclure ces éléments dans leurs cours. Il semble qu’au niveau théorique, tous les acteurs de l’écosystème de la formation en entreprise soient alignés, mais il est encore difficile de matérialiser cette demande innovante, même si, comme nous l’avons vu, il existe un engagement budgétaire clair.

En effet, les entreprises ont renforcé la création interne de cours en ligne en 2021 par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, les consultants externes en conception pédagogique continuent de jouer un rôle important dans le soutien au développement de l’e-learning dans les organisations.

Les équipes qui créent des formations en ligne dans les entreprises

Par conséquent, la majorité des employés et des professionnels des RH et du L&D, et même du budget de leur entreprise, sont prêts à adopter les nouveaux formats et méthodologies de la formation digitale en entreprise. Pourquoi, alors, n’y a-t-il pas de progrès plus notables à cet égard ? Il peut encore être difficile de convaincre la direction, ou bien l’innovation peut être identifiée de manière injustifiée à des processus nouveaux et compliqués. Rien n’est plus éloigné de la vérité dans des cas comme le game-based learning ou l’apprentissage par les jeux vidéo.

Qu’est-ce que le game-based learning et pourquoi cela fonctionne-t-il ?

Les jeux vidéo, en tant qu’approche innovante de l’e-learning, appliqués à des objectifs didactiques et de développement des compétences, se sont révélés capables de surmonter les inconvénients traditionnels de la formation en ligne que nous avons mentionnés précédemment.

Les principes de base du game-based learning sont simples, mais très efficaces. L’objectif est de combiner un contenu théorique de qualité avec une histoire et des éléments de gamification qui suscitent l’intérêt, ainsi que des simulations qui permettent un feedback immédiat (learning by doing). 

Avec cette méthodologie, les équipes RH et L&D de nombreuses entreprises, y compris celles qui ont testé la plateforme Gamelearn, ont atteint et continuent d’atteindre leurs objectifs de formation, conformément à l’impact commercial attendu, alors que les employés bénéficient d’un format qui les engage, pouvant assimiler et retenir ce qu’ils apprennent tout en s’amusant. Que demander de plus ?

Le jeu vidéo comme lien entre attentes et résultats

Les réponses des employés et des professionnels des RH, à partir desquelles le rapport Les contradictions de la formation en entreprise 2022 a été compilé, montrent clairement la nécessité de remédier à ce décalage entre les besoins et les attentes de toutes les parties prenantes de la formation en entreprise.

En ce sens, les jeux vidéo de formation ou serious games, sont devenus un pari solide pour renouveler les programmes de formation des entreprises dans des environnements digitalisés. De plus en plus d’organisations en constatent les avantages par elles-mêmes, et c’est sans aucun doute la meilleure garantie.

Pour en savoir plus sur l’opinion de plus d’un millier d’employés et de professionnels des RH sur la formation en entreprise qu’ils reçoivent et proposent respectivement, ce rapport révélateur est désormais disponible en format web et met en évidence certains des principaux points communs et décalages entre eux.

Articles similaires

Laissez un commentaire