Gamelearn

7 conseils que les responsables RH peuvent suivre pour influencer positivement le comportement de leurs employés

Une culture de travail positive et un bon climat organisationnel apportent des résultats efficaces à l’entreprise. Grâce à cette stratégie, il est possible d’accroître la productivité et l’engagement des employés, ainsi que de créer un environnement favorable à l’innovation. Toutefois, ces avantages ne sont obtenus qu’avec la motivation et les performances des employés. 

La motivation au travail a fait l’objet d’études par de nombreux chercheurs au cours des dernières décennies, donnant lieu à différents paradigmes sur les facteurs qui influencent le bonheur et la satisfaction des employés. En outre, des employés valorisés, engagés, orientés et responsabilisés augmentent leur productivité, élargissent leurs connaissances et adoptent une attitude plus active, contribuant ainsi au processus de développement de l’entreprise et de leurs propres collègues. Ainsi, la valorisation du salarié est synonyme d’efficacité et d’optimisation sur tous les fronts.

Comment obtenir un personnel engagé et impliqué ? Quelles stratégies de motivation pouvons-nous mettre en œuvre ?

1. Apporter de nouveaux défis 

Selon la Harvard Business Review, 85 % des travailleurs se sentent moins liés à leur emploi dans les six mois suivant leur embauche. Si nous voulons que les équipes restent motivées en permanence, nous devons inciter les employés à mettre en pratique leurs points forts et à élargir leurs compétences, et leur fournir les outils de formation nécessaires à cet effet. Pour que cela se passe de la meilleure façon possible, investissez dans une bonne planification. Évaluer les possibilités d’exécution, déterminer le nombre d’actions à entreprendre et définir quelles sont les ressources disponibles pour rendre la planification réalisable.

2. Promouvoir l’équité dans la politique d’entreprise et salariale

Bien que le salaire soit le facteur qui augmente le plus la motivation des professionnels, 75 % des responsables RH des entreprises s’accordent à dire que les rôles des managers se sont élargis, mais que les rôles et les équipes ne sont pas structurés pour favoriser le bien-être. Il faut donc des critères équitables qui génèrent chez le personnel un sentiment d’équité en matière de rémunération et d’opportunités de travail. Investissez dans des actions qui mettent en valeur ces employés en tant que référence et exemple positif pour les autres, mais veillez à ce que les autres ne se sentent pas désavantagés ou victimes de préjugés parce qu’ils n’ont pas les mêmes compétences que le collègue qui se distingue. 

3. Aligner le poste avec l’employé

Une autre des stratégies de motivation les plus efficaces consiste à placer chaque employé à un poste qui correspond à ses compétences et à ses aptitudes. De cette façon, l’employé se sentira satisfait et désireux de remplir ses fonctions. Ils ont donc la possibilité de s’épanouir et de se développer tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’entreprise. Leurs opinions sont entendues et respectées, ce qui contribue à la croissance de l’entreprise elle-même. D’après le sondage mené par Gamelearn pour Le game-based learning en pratique, 72% ont affirmé avoir reçu avant tout une formation visant à développer des compétences non techniques (soft skills).

Sondage de Gamelearn sur le contenu de la formation des employés

4. L’entendement

Une attitude recommandée pour accroître l’engagement des employés consiste à investir dans le renforcement de la culture, en faisant en sorte que les habitudes, les croyances et les valeurs soient diffusées dans l’exécution des activités. Une culture forte et saine garantit des employés plus motivés, alignés entre eux et avec un degré élevé de communication. La tendance est à la synergie entre tous et à la recherche d’un même objectif. Pour cela, établissez les valeurs essentielles que chacun doit suivre, comme l’empathie, le respect, la clarté et l’affirmation de soi. Ce dernier fait référence à la facilité de faire passer un message, sans utiliser l’agressivité, l’ironie ou la passivité, un point important est de faire comprendre que l’omission est aussi un moyen de communication et que la plupart du temps elle entrave l’avancement des projets.  Après avoir défini les valeurs, elles doivent faire partie d’un code de conduite, être suivies par les dirigeants et renforcées chaque fois qu’un employé adopte le comportement approprié. N’oubliez pas qu’il est plus facile de s’engager par l’exemple que par le commandement.

5. L’intelligence émotionnelle

Lorsqu’un employé occupe un poste à haute responsabilité, qu’il est constamment sous pression ou même surchargé de tâches, il est courant de voir des situations dans lesquelles il se sent extrêmement stressé et ne peut pas gérer toutes ces tâches, ce qui entraîne par exemple des heures supplémentaires excessives comme je l’ai dit plus haut. Cette situation peut également les amener à développer des troubles psychologiques, ce qui peut nuire à leurs performances personnelles et professionnelles. Pour éviter cette situation, il est possible d’organiser une formation à l’intelligence émotionnelle visant à les aider à mieux gérer ce grand stress et la pression quotidienne. Elle permet aux employés de mieux comprendre leurs sentiments et leurs émotions, de savoir où et pourquoi chacun d’entre eux surgit, et comment les contrôler de manière efficace, en évitant ce stress dû aux innombrables situations auxquelles nous devons faire face dans notre routine professionnelle et aussi dans notre vie personnelle.

Images des jeux Gamelearn sur la gestion des émotions : Chai, SOS, Shaka et Desdemona

6. La proactivité

Enfin, être proactif est une compétence de plus en plus recherchée par les entreprises. Par conséquent, l’organisation de sessions de formation visant à développer la responsabilité des collaborateurs est une excellente stratégie. En d’autres termes, les professionnels anticipent leurs demandes et cherchent toujours à innover, en expérimentant de nouvelles méthodes pour exercer toujours mieux leurs activités. Ces caractéristiques sont essentielles tant pour que le salarié puisse développer sa carrière que pour que l’entreprise obtienne de meilleurs résultats. Si votre entreprise adopte ce concept, votre gestion sera certainement efficace.

7. Parier sur la culture du feedback

Le feedback a pour objectif d’informer les employés de leurs progrès et, par conséquent, de les aider à améliorer leurs comportements et à obtenir de bons résultats. Pour cela, il est essentiel de fournir des avis qui soient constructifs et qui augmentent la productivité des personnes évaluées. Le feedback peut être collectif ou individuel et doit être fréquent, respectueux et non pas comme une leçon de morale ou une réprimande. Reconnaissez les réalisations, les apprentissages, les mentalités et les accomplissements de chacun. Il faut partir sur un principe de critiques constructives, il faut évidemment savoir pointer les erreurs, mais également suggérer des pistes d’amélioration et d’adaptation à ce que l’entreprise recherche en ce moment.

Articles similaires

Laissez un commentaire

1 commentaire

  1. Jéremie

    Jéremie

    Merci pour tout vos recherches

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.