Accueil Blog Game-based Learning, ludification et Serious Games Formation d’entreprise : 5 raisons pour parier sur le game-based learning

Formation d’entreprise : 5 raisons pour parier sur le game-based learning

Formation d’entreprise : 5 raisons pour parier sur le game-based learning

Les méthodes d’apprentissage dans la formation en entreprise jouent un rôle clé dans le niveau d’intérêt des apprenants. Aussi bien les enfants dans les écoles que les adultes dans leurs entreprises se sentent frustrés quand ils ne parviennent pas à maintenir la motivation nécessaire pour terminer une formation. Nous avons tous besoin d’acquérir des compétences et d’élargir nos connaissances pour nous développer personnellement et professionnellement. Nous sommes nombreux à vouloir apprendre et, plus important, nous avons besoin d’apprendre.

Le game-based learning, qui est l’apprentissage par le jeu, offre des moyens nouveaux et efficaces pour améliorer le processus d’apprentissage. Les responsables de la formation et du développement de milliers d’entreprises du monde entier le savent bien. Voici les cinq raisons pour lesquelles elles commencent à abandonner leurs craintes de mettre en œuvre des programmes de gamification dans leurs organisations :

1. Les jeux accrochent

Si un apprenant est intéressé par une formation, il apprend davantage et mieux. Les serious games fournissent un niveau de difficulté approprié à chaque participant afin de maintenir leur motivation. Les programmes de gamification pour le développement de compétences comme Merchants (négociation) ou Triskelion (gestion du temps) créent un équilibre entre la capacité de l’apprenant et le défi du jeu. Ainsi, la difficulté augmente en fonction de la progression de l’apprenant, en fournissant un feedback constant pour une meilleure compréhension et participation (engagement).

 

2. Les jeux sont un moyen extraordinaire pour apprendre

Les entreprises qui mettent en place des produits game-based learning dans le cadre de leurs programmes de formation sont de plus en plus nombreuses. Celles qui ont déjà effectué cette démarche ont ressenti les avantages de la gamification : des performances plus élevées, une plus grande mémorisation de l’apprentissage, une meilleure connaissance et compréhension, et des taux élevés de satisfaction et de confiance en soi des employés.

Les études (comme celle de l’université du Colorado-Denver) montrent que les jeux fonctionnent. Une partie du succès dépend également du feedback constant et personnalisé reçu par les apprenants, leur permettant de mesurer leurs progrès. Ainsi, les employés participent au processus d’apprentissage, tandis que les responsables peuvent également compter également sur des outils pour évaluer les progrès de l’édition formative.

 

3. Les jeux offrent un environnement sûr

Les responsables de la formation des entreprises veulent améliorer la préparation de leurs employés. Le plus grand danger de l’apprentissage en général, et des soft skills en particulier, est le risque posé par le fait de commettre des erreurs. Les erreurs coûtent de l’argent et créent des expériences négatives chez les clients, en plus de léser l’employé peu qualifié.

Cependant, l’erreur fait partie de tout processus d’apprentissage. Alors, comment apprendre sans risque ? Les jeux permettent d’y arriver. Les simulateurs offrent un environnement virtuel afin de prendre des décisions et de mettre en pratique le contenu en toute sécurité. L’apprenant assimile des situations réelles à travers la pratique et les entreprises évitent des erreurs qui provoquent des dommages.

 

4. Les serious games sont pédagogiques

Les serious games sont plus que de simples jeux. Ce sont des jeux sérieux pour apprendre et, par conséquent, ils sont ancrées dans des théories éducatives dont la base est la connaissance et l’information. La prise de décisions et l’interaction dans un environnement qui imite la réalité permet de mieux apprendre, car il place l’apprenant dans un contexte réel afin d’appliquer ce qu’il a appris.

Le game-based learning crée des expériences qui reflètent des situations professionnelles réelles sur lesquelles les connaissances sont appliquées. Voilà pourquoi il s’agit de formes actives d’apprentissage qui nécessitent l’action de l’apprenant, d’où leur grande efficacité.

 

5. Les jeux favorisent l’apprentissage des soft skills

Les jeux aident à développer le potentiel affectif et cognitif, responsable des « compétences molles » ou soft skills, tant valorisées dans le monde de la formation d’entreprise. Les soft skills ne s’apprennent ni par la théorie ni dans les livres (il ne s’agit pas de connaissances techniques), elles ont besoin d’un processus d’apprentissage différent, basé sur la pratique et la narration.

Les serious games rendent viable l’apprentissage de ces fonctions, car ils permettent aux apprenants d’interagir en fonction de diverses situations réelles qui les impliquent personnellement. Cette expérience permet une réponse immédiate et la possibilité d’apprendre en jouant. Le résultat se traduit par un apprentissage plus efficace, satisfaisant et productif tant pour l’apprenant que pour l’entreprise.

Que souhaiteriez-vous apprendre à travers un jeu vidéo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ebooks et livres blancs gratuits