Accueil Blog Gamification et Serious Games Faux mythes sur la gamification

Faux mythes sur la gamification

Faux mythes sur la gamification

1. La gamification ne fonctionne pas

Bien sûr, certains programmes de gamification ne fonctionnent pas, mais cela ne signifie pas qu’ils soient intrinsèquement défectueux. Lorsque les programmes sont correctement mis en œuvre, les entreprises peuvent obtenir des résultats comme ceux de Gamelearn avec ses produits de game-based learning.

  1. La gamification est morte

Affirmer que la gamification est morte est une exagération. Cette déclaration dramatique n’est rien de plus qu’un titre alarmiste : la gamification reste en vigueur et est, en outre, une tendance. Non seulement elle n’est pas nouvelle, mais la ludification a presque toujours été utilisée dans des contextes tels que l’éducation pour rendre l’apprentissage plus attrayant. Même Mary Poppins a chanté sur cette idée bien avant que le terme ait été inventé. Ce qui se passe c’est que la gamification a évolué avec le temps et qu’elle se présente maintenant différemment dans le nouvel environnement numérique. Le concept et ses effets continueront à être visibles dans les industries et les entreprises pendant des années. Lorsque les concepteurs de serious games, chaque fois plus pédagogiques, apprendront à appliquer la gamification et le GBL de façon optimale, la plupart des formations seront gamifiées.

  1. La gamification est un jeu

Les jeux sont faits pour divertir l’utilisateur. Normalement, il y a une histoire ou un argument (par exemple : trouver un trésor), des graphiques élaborés, un gagnant, etc. Bien que la gamification puisse partager certaines caractéristiques avec les jeux, l’important réside dans les différences. La gamification tire parti de notre prédisposition au défi, aux récompenses et à la compétition, et l’utilise pour avoir une incidence sur les changements d’habitudes des gens.

  1. La gamification est identique au game-based learning.

La gamification est un élément d’aide (et non de formation), qui consiste en l’utilisation de la mécanique de jeu pour encourager les utilisateurs. Lorsque le jeu est capable de former l’utilisateur-joueur, il s’agit du game-based learning : l’apprenant peut mettre en pratique les contenus et recevoir un feedback sur son apprentissage. Ce ne sont pas des synonymes, nous vous l’avons expliqué ici.

Gamelearn est le leader mondial dans le développement de jeux vidéo pour la formation en entreprise. Avec plus de 10 ans d'expérience, Gamelearn est devenu la référence du game-based learning, la grande tendance dans le secteur de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *