5 facteurs qui influencent la productivité professionnelle

5 facteurs qui influencent la productivité professionnelle

Quelle que soit la taille d’une entreprise, l’un de ses défis permanents sera d’atteindre la productivité professionnelle optimale de ses effectifs. Celle-ci est déterminée par des facteurs particulièrement importants, et notamment les cinq suivants :

1. Énergie et attitude personnelles

L’association de l’énergie et de l’attitude d’une personne déterminera en grande partie sa productivité, quel que soit le contexte, professionnel ou non. Il est donc essentiel de prendre soin de ces deux éléments, et particulièrement du second, qui peut être affecté par des variables externes. Par exemple, l’attitude d’autres collègues, l’environnement physique de travail, le niveau de responsabilité, la pression subie ou encore le nombre de processus établis peuvent transformer une attitude potentiellement positive en attitude négative.

2. Équipements et ressources

Disposer de ressources suffisantes pour réaliser une tâche est, bien entendu, une condition qui favorise la productivité. L’équipement technique adéquat, ainsi que la formation et le mentoring nécessaires sont indispensables pour atteindre le niveau de productivité attendu à un poste. Et bien sûr, il faut avoir conscience qu’en l’absence de ce facteur, les éléments précédemment mentionnés seront affectés, mais aussi les suivants.

3. Objectifs

La planification et l’établissement d’objectifs, si l’on dispose des ressources nécessaires, s’ils sont réalisés de façon participative et avec cohérence, favoriseront la productivité professionnelle. Pour cela, il n’est pas négligeable qu’il s’agisse d’objectifs SMART (Specific. Measurable. Action-oriented, Realistic. Time-bound) : spécifiques, mesurables, favorisant l’action, réalistes et limités dans le temps.

4. Leadership

Le chef d’équipe participera, bien sûr, à la détermination des objectifs et à leur suivi. Sa personnalité et son style auront donc une influence sur la productivité. Un leader de confiance, honnête et équilibré dans sa façon de superviser peut s’avérer être le moteur idéal pour augmenter la productivité de n’importe quel service.

5. Environnement

Enfin, les caractéristiques physiques du poste de travail sont toutes aussi importantes pour maintenir la productivité professionnelle attendue. Le mobilier, la proximité des collègues, la présence des équipements nécessaires, une lumière naturelle suffisante ou une décoration particulière de l’espace de travail influencent la productivité, et cela a été largement prouvé.

Vous pourriez être intéressé : Triskelion, un jeu sérieux de gestion du temps et de productivité personnelle

Ces facteurs font directement le lien avec l’étude développée par le psychologue Fredrick Herzberg au milieu du XXème siècle pour mieux expliquer le comportement des personnes au travail. Les résultats obtenus ont généré ce qu’on appelle la « Théorie des deux facteurs », qui désigne deux groupes d’éléments comme déterminant le comportement des personnes : les facteurs de motivation, qui permettent d’atteindre la satisfaction de l’individu et les facteurs d’hygiène, qui font référence aux éléments manquants ou qui créent l’insatisfaction.

Parmi ces facteurs de satisfaction ou de motivation, on trouve, par exemple, la reconnaissance, la responsabilité ou la promotion ; alors que les facteurs d’insatisfaction sont plutôt liés à des aspects économiques, sociaux ou de sécurité (salaire, conditions de travail, politique de l’entreprise…).

Herzberg est arrivé à la conclusion que, pour augmenter le taux de satisfaction, il fallait suivre un processus en deux phases. Tout d’abord, se défaire des éléments qui génèrent de l’insatisfaction, pour ensuite créer les conditions qui provoquent la satisfaction.

Vous pourriez être intéressé : Comment lutter contre le stress avec la technique de la pleine conscience (mindfulness) ?

La clé, en ce sens, réside dans le fait de ne pas confondre les facteurs d’hygiène et ceux de motivation. Certains employeurs pensent que les premiers vont leur permettre de motiver leurs équipes ; mais ils ne sont efficaces qu’à court terme. Pour créer de la satisfaction, il faut se concentrer sur des facteurs de travail « enrichissants », adaptés à chaque personne. On pourrait envisager, par exemple, de donner l’opportunité d’atteindre de nouveaux objectifs, de reconnaître les contributions apportées et d’offrir plus de responsabilités.

Et vous ? Ajouteriez-vous d’autres facteurs pertinents pour améliorer la productivité professionnelle ?

Gamelearn est le leader mondial dans le développement de jeux vidéo pour la formation en entreprise. Avec plus de 10 ans d'expérience, Gamelearn est devenu la référence du game-based learning, la grande tendance dans le secteur de la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *