Accueil Blog Onboarding 5 entreprises caractérisées par l’efficacité de leurs programmes d’accueil

5 entreprises caractérisées par l’efficacité de leurs programmes d’accueil

5 entreprises caractérisées par l’efficacité de leurs programmes d’accueil

Le processus d’embauche de nouveaux employés ne s’arrête pas à l’acceptation de l’offre par le candidat sélectionné. Sa pleine intégration au sein de l’entreprise dès les premiers jours ou les premières semaines est essentielle, aussi bien pour lui que pour l’organisation. La mise en œuvre d’un programme d’intégration optimal détermine souvent la permanence du meilleur profil à un poste à l’issue de la première année. L’efficacité des programmes d’accueil de certaines entreprises
technologiques est particulièrement inspiratrice. Voyons cinq d’entre elles qui se distinguent justement pour plusieurs raisons à cet égard

1. Google

Avec plus de 85 000 employés dans le monde entier, Google a observé qu’il était plus efficace de développer le processus d’incorporation des nouveaux employés à l’échelon des équipes que de façon centralisée. Son système d’alertes « juste à temps » est particulièrement intéressant. Il envoie un message aux responsables de la nouvelle recrue, au bon moment, pour leur rappeler d’aborder avec elle l’un des cinq sujets fondamentaux suivants : rôles et responsabilités, trouver un mentor (peer buddy), l’aider à construire son réseau social sur le lieu de travail, accorder des réunions mensuelles au cours du premier semestre, ou encore promouvoir le dialogue. De cette manière, seuls les responsables devant intervenir pendant la phase d’accueil du nouvel employé reçoivent des messages électroniques, et ce, au moment le plus approprié. Pour en savoir plus sur la méthodologie suivie par Google pour accueillir et intégrer ses nouveaux employés, nous vous invitons à lire Work Rules! Insights from inside Google That Will Transform How You Live And Lead, de Laszlo Bock, responsable des ressources humaines de la compagnie pendant dix ans depuis 2006.

2. Facebook

Ce qui fait la renommée du processus d’onboarding de ce géant du secteur technologique est son boot camp. Les ingénieurs qui rejoignent la compagnie suivent un « entraînement » de six semaines avant même de connaître le poste qu’ils vont occuper. Dès le premier jour, ils participent à des projets de développement et peuvent accéder sans restriction à la structure de code de la plate-forme sociale. Les nouvelles recrues sont automatiquement plongées dans la culture et le fonctionnement de l’entreprise, et ce n’est qu’après cette période d’immersion qu’elles ont la possibilité de choisir l’équipe avec laquelle elles estiment avoir le plus d’affinité, en fonction de leurs intérêts ou de leurs
aptitudes.

3. Twitter

Entre l’acceptation d’une offre de travail par un candidat et son incorporation au sein de l’entreprise, période désignée en anglais sous le terme de « Yes to Desk », Twitter a prévu plus de 75 actions, mises en œuvre par un certain nombre de départements. Il apparaît donc clairement que de son point de vue, ce moment de l’onboarding est crucial. Pour cette raison, lorsque la nouvelle recrue prend possession de son poste de travail, tout est fin prêt pour que son incorporation au sein de Twitter soit la plus souple et détendue possible. Pour ne citer qu’un exemple, il est par exemple prévu de lui garder une place à table avec son équipe afin de lui éviter le stress de ne pas savoir avec
qui s’asseoir pour déjeuner les premiers jours.

À lire également : Formation continue: laissons-les choisir

4. Apple

Avant leur incorporation, qui se produit généralement un lundi, les nouveaux employés d’Apple ne savent pas exactement à quel poste ils seront destinés. À leur arrivée, ils trouveront un kit complet de bienvenue et recevront un équipement de travail (Mac, cela va de soi), qu’ils configureront eux-mêmes afin de promouvoir ainsi l’interaction avec leurs collègues. Les premières semaines, la multinationale adopte également une pratique fréquemment recommandée par tous types d’entreprises pour favoriser l’intégration d’un nouvel employé : lui donner des lectures qui l’aident à se mettre au fait ou à franchir le cap du processus d’adaptation. Le PDG d’Apple remet généralement à chaque nouvelle recrue un exemplaire de l’un de ses ouvrages favoris, Vaincre le temps, de George Stalk.

5. Netflix

En général, la plupart de ceux qui rejoignent l’une des équipes de cette grande plate-forme de divertissement audiovisuel numérique participent dès leur incorporation à des projets de grande envergure. L’expérience montre que cela permet de renforcer leur motivation et leur satisfaction, puisqu’ils sont à même de voir le résultat de leur travail bien plus tôt que ce qu’ils auraient pu imaginer. Dans son processus d’intégration, Netflix met également en œuvre d’autres actions qui suscitent des résultats tout aussi positifs : toute l’équipe technologique ayant besoin du nouvel employé est préparée à son arrivée, on lui attribue un mentor chargé de résoudre ses doutes et de l’accompagner les premiers jours, on répond à ses demandes de ressources, et les principaux dirigeants de la compagnie lui souhaitent la bienvenue.

À lire également : ADA, serious game pour la communication interne, la formation et l’onboarding des employés

Connaissant le leadership de ces cinq entreprises dans leurs secteurs respectifs, il est bien évident que si elles consacrent du temps et des ressources à accueillir leurs nouveaux employés, c’est parce que le retour qu’elles en obtiennent en vaut la peine. Et cela nous rappelle sans aucun doute à quel point ce moment est déterminant pour les nouveaux membres d’une équipe au sein d’une entreprise quelle qu’elle soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *